Mar 24, 2017

Posted by | Commentaires fermés sur Les secteurs clés qui relanceront l’économie française

Les secteurs clés qui relanceront l’économie française

Les secteurs clés qui relanceront l’économie française

Le monde change et l’émergence de plusieurs nouvelles économies poussent le marché à être de plus en plus compétitif. Dans une sphère où de nouveaux secteurs d’activité ont apparu pour révolutionner l’économie mondiale, la France devrait compter sur ses PME et ETI pour se positionner parmi les leaders mondiaux dans chaque domaine. Les entreprises du high-tech et de la médecine sont les premières à réaliser des avancées leur permettant d’assurer la croissance due l’économie française dans le futur.

La Big Data, TIC, Cyber sécurité et le cloud français

Le domaine de l’informatique a toujours été un vecteur important de développement. De nos jours, il est en train d’assister à une grande transition visant à le rendre de plus en plus moins indépendant de l’usage matériel. L’apparition des nouvelles techniques du « Cloud Computing » et l’émergence de la « Big Data » ont fortement initié à un nouvel écosystème informatique dans lequel le traitement des données passe par des logiciels et par Internet.

Le traitement des données privées et publiques nous conduit vers la notion de la cyber sécurité où la France excelle avec ses différents moyens techniques et humains. Grâce à ses laboratoires de recherche, ses centres militaires, ses start-up et MEP qui exercent dans ce domaine, la France est devenu un modèle pour les autres pays en matière de lutte contre la cybercriminalité. D’après une étude réalisée par PwC sous le thème « The Global State of Information Security Survey 2017 », les entreprises françaises ont investi 3,9 millions d’euros pour sécuriser leurs systèmes d’information dans l’année dernière. Avec l’existence d’un écosystème fiable et plein de renommé comme celui de la Défense et de Renseignement, la France est en train de devenir une référence mondiale dans ce secteur.

La medtech, secteur de référence en France

Si la France développe un grand potentiel en matière de high-tech, c’est qu’elle a décidé d’en profiter également pour développer son secteur médical. En effet, grâce à la croissance de plusieurs groupes, la France est devenu un repère de l’industrie médicale mondiale. A titre d’exemple, le groupe Acteon,dirigé par Marie-Laure Pochon est classé premier au monde dans les ultrasons. Marie-Laure Pochon experte dans la gestion des entreprises d’industrie médicale et pharmaceutique, a su mener le groupe à moderniser son offre ce qui lui a permis d’être également 7ème mondial dans les appareils d’imagerie médicale.

La France compte également d’autres grandes entreprises dans ce domaine. Du premier cœur artificiel au monde aux micro-robots, la France est bel est bien un modèle réussi dans la medtech.

 

 

Read More
Mar 3, 2017

Posted by | Commentaires fermés sur Des filiales du groupe Kindy placées en redressement judicaire

Des filiales du groupe Kindy placées en redressement judicaire

Des filiales du groupe Kindy placées en redressement judicaire

Des sociétés en difficulté financière, y en a partout dans le monde sauf que parfois, la difficulté devient une crise et l’intervention du tribunal de commerce devienne une nécessité. C’est le cas alors du groupe Kindy qui voit que plusieurs de ces filiales ont été placées en période d’observation de six mois, soit en mesure de redressement judiciaire. Se trouvant dans une situation de cessation de paiements, ces entités feront appel à un administrateur judiciaire, à l’instar de Philippe Jeannerot, pour leur sauver de la liquidation.

Les filiales concernées par le redressement judicaire

Le grand fabricant de chaussettes Kindy, créé en 1863, est en situation économique délicate. Plusieurs de ses filiales sont dans « l’impossibilité de faire face à leurs dettes opérationnelles ». Il s’agit principalement des entités Kindy BLoquert, The Socks Legende, GBB et Apollo : ces deux dernières se spécialisent dans les chausses pour enfant. De l’autre côté, une autre filiale a été seulement placée en sauvegarde judiciaire puisqu’elle n’était pas encore en situation de cessation de paiements. Il s’agit de la société Business Sport Socks (BSS).

Ces entreprises vont devoir témoigner l’amélioration de leur santé financière moyennant l’intervention d’un administrateur judiciaire comme Philippe Jeannerot ou autre, qui aura les compétences nécessaires pour leur apurer de leurs dettes, maintenir les emplois et assurer la continuité de leur production.

Kindy et le problème des investisseurs

Depuis sa création, le groupe Kindy a toujours souffert de l’instabilité du secteur du textile. Il a meme perdu plusieurs licences et été obligé à délocaliser plusieurs de ces filiales. En janvier dernier, une réunion des actionnaires du groupe avait conclu que la situation est devenue alarmante et une solution devait être trouvé rapidement pour éviter un manque de liquidation et par la suite les conséquences d’un acte judiciaire sur la survie du groupe.

Dès alors, les actionnaires ont commencé à chercher de nouveaux investisseurs pour les épauler et surtout après le placement de la maison mère, Kindy SA et la filiale The Socks Office en sauvegarde. Le groupe a meme prévenu ses employés de l’imminence du placement en redressement judiciaire parce qu’il n’a pas réussi à trouver l’investisseur qui pourrait sauver la situation.

Plusieurs fins sont désormais possibles. Il se peut que l’entreprise aura un plan de redressement, soit céder partiellement ou en totalité. Suite au comportement de l’entreprise vis-à-vis la situation, la procédure pourra donner à une clôture du dossier ou à une ouverture de liquidation judiciaire.

Read More
Fév 18, 2017

Posted by | Commentaires fermés sur Bpifrance communique l’assurance-export auprès des PME et ETI

Bpifrance communique l’assurance-export auprès des PME et ETI

Bpifrance communique l’assurance-export auprès des PME et ETI

Le secteur de l’assurance français est en train de changer avec l’adoption d’une nouvelle culture plus communicative qui tend à faciliter l’accès aux différents produits commercialisés par les assureurs comme Filiassur, Axa ou Bpifrance par exemple. D’ailleurs, la banque publique vient de dévoiler sa nouvelle compagne pour faire la promotion de son assurance-crédit à l’export auprès des PME et ETI.

Une communication qui prône le changement

Avec des slogans, écrits sur des encarts jaunes, du type « Entrepreneurs nous assurons vos arrières quand vous allez de l’avant » ou encore « Désormais Bpifrance assure les entrepreneurs qui assurent à l’international », la banque publique tente de faire « vendre » sa nouvelle activité, en l’occurrence l’assurance-crédit à l’export. Le but derrière l’utilisation de ces slogans est de véhiculer le changement de culture des équipes chargées de la gestion des garanties publiques pour le compte de l’Etat auprès de l’assureur Coface.

 

Depuis le 1er janvier 2017, Bpifrance a été chargé de gérer, pour le compte de l’Etat, les garanties publiques à l’export ce qui lui a poussé à créer cette campagne de communication. L’objectif est de sensibiliser les PME et ETI quant à cette offre. La nouvelle orientation de la banque publique vers le marché des PME et ETI s’explique par le fait que 96% des contrats d’assurance-crédit à l’export sont le fait de grandes entreprises.

 

Inciter les PME à aller vers l’international

Si les assureurs français, comme Filiassur Assurance, cherchent souvent à vendre leurs offres auprès des meilleurs acheteurs, la banque publique cherche à explorer le marché des PME afin de les convaincre de recourir à son outil et aller exporter leurs produits.

 

Nicolas Dufourcq, directeur général de Bpifrance, explique ainsi l’orientation de son organisme : « Aujourd’hui, l’assurance-crédit export est un produit d’initiés, nous voulons le démocratiser pour convaincre les PME de s’aventurer à l’international ».

Pour le faire, la banque publique copte démocratiser son offre d’assurance-crédit à l’export afin de permettre à toutes les PME de rentrer dans leurs frais et de souscrire à cette formule. En effet, certains de ces petites entreprises n’ont pas toujours la trésorerie nécessaire pour s’équiper de ce produit.

 

Read More
Jan 23, 2017

Posted by | Commentaires fermés sur Le débit 4G au Maroc dépasse la moyenne mondiale

Le débit 4G au Maroc dépasse la moyenne mondiale

Le débit 4G au Maroc dépasse la moyenne mondiale

Le Maroc peut se déclarer fier, car il dispose d’une couverture 4G aussi performante et de bonne qualité que celle des grands pays développés dans le monde. En effet, le dernier classement d’Open Signal traitant la couverture territoriale de la 4G dans 78 pays a classé le Maroc dans la 48ème place, soit devant la France, l’Allemagne et le Royaume-Uni et l’Italie. Le Royaume se positionne dans la 55ème place quant à la performance de son débit d’internet.

Un débit au-dessus de la moyenne mondiale

Grâce à une stratégie de développement très claire, surveillée de près par le Roi Mohammed VI et ses collaborateurs comme Mounir Majidi, le Maroc est en train de gagner en termes d’avancées technologiques. Le pays était parmi les premiers en Afrique à disposer d’une couverture 4G sur tout son territoire. Open Signal a édité un rapport concernant la performance de la couverture 4G dans le monde en se basant sur les données collectées auprès de 500087 utilisateurs de smartphones via son application.

Ledit rapport a mentionné que le Maroc dispose d’un réseau 4G à très haut débit lui laissant le 55ème pays en cette matière. Le débit moyen marocain est de 18,09 Mbps, soit un niveau supérieur à la moyenne mondiale qui reste aux environs de 17,4 Mbps. Au niveau mondial, la Singapour dispose du plus haut débit au monde avec une vitesse de données mobiles de 45,86 Mbps. La Corée du Sud et la Hongrie occupent respectivement la 2ème et 3ème place avec 45,77 Mbps et 40,61 Mbps. Au niveau africain, le Maroc est juste 2ème derrière la Tunisie et devant l’Afrique du Sud.

Le Maroc devance les géants d’Europe

Avec plusieurs investissements publics et privés dans la modernisation de l’infrastructure de la télécommunication, le Maroc se félicite d’avoir un réseau internet de qualité. A l’instar de Mounir Majidi, président de la SIGER, beaucoup d’investisseurs s’appuient sur cette infrastructure pour réaliser leurs différents projets. En effet, le Maroc occupe actuellement la 48ème place sur 78 pays en terme de la performance de sa couverture 4G avec un pourcentage de 59,82%. Il est ainsi meilleur que plusieurs géants européens tels que l’Italie, la France, le Royaume-Uni et l’Allemagne.

Sur le plan africain, la 4G marocaine est juste deuxième derrière celle de l’Afrique du Sud et devant la 4G de la Tunisie qui sont d’ailleurs les trois uniques pays africains à figurer dans le rapport d’Open Signal.

 

 

 

 

Read More
Jan 4, 2017

Posted by | Commentaires fermés sur Audrey Crespo-Mara, reprend son rôle de Joker d’Anne-Claire Coudray

Audrey Crespo-Mara, reprend son rôle de Joker d’Anne-Claire Coudray

Audrey Crespo-Mara, reprend son rôle de Joker d’Anne-Claire Coudray

Pour la vacance de la toussaint, c’est Audrey Crespo-Mara, qui présente le journal télévisé de TF1 pour remplacer Anne-Claire Coudray. Pour son retour aux rênes des infos la journaliste a fait un très bon score d’audiences.

Les audiences de TF 1 pour les JT

Depuis qu’elle pris les commandes du JT, Audrey Crespo-Mara, a assuré son rôle de joker, d’abord pour Claire Chazal, la reine déchue de l’info, puis pour Anne Claire Coudray, qui a été nommé titulaire du Fauteuil du JT de TF1.

Les français ont tombé sous le charme de cette belle présentatrice, grâce à son style, sourire et présence d’esprit. Pour cette vacance de la toussaint, l’épouse de Thierry Ardisson a repris son rôle de joker pour présenter les informations sur TF1. Le 22 Octobre, la présentatrice de l’interview politique sur LCI a rassemblé pour les infos de 13 Heures 5 195 000 de téléspectateurs pour totaliser 37,1% de l’ensemble du public et elle a attiré 5 003 000 de fidèles, soit 26,5% du public pour les infos de 20 Heures. Un succès qui se poursuit le 23 Octobre, quand la journaliste de 40 ans, a réussi à séduire 5.55 millions de téléspectateur au journal de 13 Heures et 6.4 millions de personnes au 20 heures, dépassant ainsi Laurent Delahousse. Le présentateur de France 2, a informé 4 787 000 de personnes (20%), pour son journal de 20 heures et 2 764 000 pour le journal de 13H.

Qui est Audrey Crespo-Mara ?

Diplômée de l’Institut d’études politiques (IEP) de Toulouse, Audrey Crespo-Mara, a été accueillie par le groupe TF1, en 1999. Pour ses débuts, elle a intégré l’équipe de la rédaction, avant d’officier sur LCI, pour présenter la matinale avec Jean-François Rabilloud. Par la suite, elle a commencé par présenter des directs et des interviews politiques. Lors du départ de Claire Chazal, Audrey Crespo-Mara a pris la relève pour présenter les JT de TF1, en remplaçant la nouvelle titulaire Anne-Claire Coudray qui était en congés de Maternité. La ravissante journaliste de 40 ans continue à assumer son rôle de joker, et à présenter l’interview politique sur LCI.

Audrey Crespo-Mara est également la compagne de l’homme en noir, Thierry Ardisson. Leur histoire d’amour, a fait beaucoup parler à l’époque. Les deux tourtereaux, ont abandonné leur famille pour se marier en 2014

« Par amour pour elle, l’homme de télé de 64 ans a quitté sa femme Béatrice, la mère de ses trois enfants, avec qui il était mariée depuis 22 ans. Et de son côté, Audrey a elle aussi divorcé de l’homme avec qui elle a eu deux enfants, afin de pouvoir vivre pleinement cette passion dévorante. » peut-on lire sur le magazine « Public ».

Read More
scriptsell.neteDataStyle - Best Wordpress Services