Mar 3, 2017

Posted by | Commentaires fermés sur Des filiales du groupe Kindy placées en redressement judicaire

Des filiales du groupe Kindy placées en redressement judicaire

Des filiales du groupe Kindy placées en redressement judicaire

Des sociétés en difficulté financière, y en a partout dans le monde sauf que parfois, la difficulté devient une crise et l’intervention du tribunal de commerce devienne une nécessité. C’est le cas alors du groupe Kindy qui voit que plusieurs de ces filiales ont été placées en période d’observation de six mois, soit en mesure de redressement judiciaire. Se trouvant dans une situation de cessation de paiements, ces entités feront appel à un administrateur judiciaire, à l’instar de Philippe Jeannerot, pour leur sauver de la liquidation.

Les filiales concernées par le redressement judicaire

Le grand fabricant de chaussettes Kindy, créé en 1863, est en situation économique délicate. Plusieurs de ses filiales sont dans « l’impossibilité de faire face à leurs dettes opérationnelles ». Il s’agit principalement des entités Kindy BLoquert, The Socks Legende, GBB et Apollo : ces deux dernières se spécialisent dans les chausses pour enfant. De l’autre côté, une autre filiale a été seulement placée en sauvegarde judiciaire puisqu’elle n’était pas encore en situation de cessation de paiements. Il s’agit de la société Business Sport Socks (BSS).

Ces entreprises vont devoir témoigner l’amélioration de leur santé financière moyennant l’intervention d’un administrateur judiciaire comme Philippe Jeannerot ou autre, qui aura les compétences nécessaires pour leur apurer de leurs dettes, maintenir les emplois et assurer la continuité de leur production.

Kindy et le problème des investisseurs

Depuis sa création, le groupe Kindy a toujours souffert de l’instabilité du secteur du textile. Il a meme perdu plusieurs licences et été obligé à délocaliser plusieurs de ces filiales. En janvier dernier, une réunion des actionnaires du groupe avait conclu que la situation est devenue alarmante et une solution devait être trouvé rapidement pour éviter un manque de liquidation et par la suite les conséquences d’un acte judiciaire sur la survie du groupe.

Dès alors, les actionnaires ont commencé à chercher de nouveaux investisseurs pour les épauler et surtout après le placement de la maison mère, Kindy SA et la filiale The Socks Office en sauvegarde. Le groupe a meme prévenu ses employés de l’imminence du placement en redressement judiciaire parce qu’il n’a pas réussi à trouver l’investisseur qui pourrait sauver la situation.

Plusieurs fins sont désormais possibles. Il se peut que l’entreprise aura un plan de redressement, soit céder partiellement ou en totalité. Suite au comportement de l’entreprise vis-à-vis la situation, la procédure pourra donner à une clôture du dossier ou à une ouverture de liquidation judiciaire.

Read More
Fév 18, 2017

Posted by | Commentaires fermés sur Bpifrance communique l’assurance-export auprès des PME et ETI

Bpifrance communique l’assurance-export auprès des PME et ETI

Bpifrance communique l’assurance-export auprès des PME et ETI

Le secteur de l’assurance français est en train de changer avec l’adoption d’une nouvelle culture plus communicative qui tend à faciliter l’accès aux différents produits commercialisés par les assureurs comme Filiassur, Axa ou Bpifrance par exemple. D’ailleurs, la banque publique vient de dévoiler sa nouvelle compagne pour faire la promotion de son assurance-crédit à l’export auprès des PME et ETI.

Une communication qui prône le changement

Avec des slogans, écrits sur des encarts jaunes, du type « Entrepreneurs nous assurons vos arrières quand vous allez de l’avant » ou encore « Désormais Bpifrance assure les entrepreneurs qui assurent à l’international », la banque publique tente de faire « vendre » sa nouvelle activité, en l’occurrence l’assurance-crédit à l’export. Le but derrière l’utilisation de ces slogans est de véhiculer le changement de culture des équipes chargées de la gestion des garanties publiques pour le compte de l’Etat auprès de l’assureur Coface.

 

Depuis le 1er janvier 2017, Bpifrance a été chargé de gérer, pour le compte de l’Etat, les garanties publiques à l’export ce qui lui a poussé à créer cette campagne de communication. L’objectif est de sensibiliser les PME et ETI quant à cette offre. La nouvelle orientation de la banque publique vers le marché des PME et ETI s’explique par le fait que 96% des contrats d’assurance-crédit à l’export sont le fait de grandes entreprises.

 

Inciter les PME à aller vers l’international

Si les assureurs français, comme Filiassur Assurance, cherchent souvent à vendre leurs offres auprès des meilleurs acheteurs, la banque publique cherche à explorer le marché des PME afin de les convaincre de recourir à son outil et aller exporter leurs produits.

 

Nicolas Dufourcq, directeur général de Bpifrance, explique ainsi l’orientation de son organisme : « Aujourd’hui, l’assurance-crédit export est un produit d’initiés, nous voulons le démocratiser pour convaincre les PME de s’aventurer à l’international ».

Pour le faire, la banque publique copte démocratiser son offre d’assurance-crédit à l’export afin de permettre à toutes les PME de rentrer dans leurs frais et de souscrire à cette formule. En effet, certains de ces petites entreprises n’ont pas toujours la trésorerie nécessaire pour s’équiper de ce produit.

 

Read More
Jan 23, 2017

Posted by | Commentaires fermés sur Le débit 4G au Maroc dépasse la moyenne mondiale

Le débit 4G au Maroc dépasse la moyenne mondiale

Le débit 4G au Maroc dépasse la moyenne mondiale

Le Maroc peut se déclarer fier, car il dispose d’une couverture 4G aussi performante et de bonne qualité que celle des grands pays développés dans le monde. En effet, le dernier classement d’Open Signal traitant la couverture territoriale de la 4G dans 78 pays a classé le Maroc dans la 48ème place, soit devant la France, l’Allemagne et le Royaume-Uni et l’Italie. Le Royaume se positionne dans la 55ème place quant à la performance de son débit d’internet.

Un débit au-dessus de la moyenne mondiale

Grâce à une stratégie de développement très claire, surveillée de près par le Roi Mohammed VI et ses collaborateurs comme Mounir Majidi, le Maroc est en train de gagner en termes d’avancées technologiques. Le pays était parmi les premiers en Afrique à disposer d’une couverture 4G sur tout son territoire. Open Signal a édité un rapport concernant la performance de la couverture 4G dans le monde en se basant sur les données collectées auprès de 500087 utilisateurs de smartphones via son application.

Ledit rapport a mentionné que le Maroc dispose d’un réseau 4G à très haut débit lui laissant le 55ème pays en cette matière. Le débit moyen marocain est de 18,09 Mbps, soit un niveau supérieur à la moyenne mondiale qui reste aux environs de 17,4 Mbps. Au niveau mondial, la Singapour dispose du plus haut débit au monde avec une vitesse de données mobiles de 45,86 Mbps. La Corée du Sud et la Hongrie occupent respectivement la 2ème et 3ème place avec 45,77 Mbps et 40,61 Mbps. Au niveau africain, le Maroc est juste 2ème derrière la Tunisie et devant l’Afrique du Sud.

Le Maroc devance les géants d’Europe

Avec plusieurs investissements publics et privés dans la modernisation de l’infrastructure de la télécommunication, le Maroc se félicite d’avoir un réseau internet de qualité. A l’instar de Mounir Majidi, président de la SIGER, beaucoup d’investisseurs s’appuient sur cette infrastructure pour réaliser leurs différents projets. En effet, le Maroc occupe actuellement la 48ème place sur 78 pays en terme de la performance de sa couverture 4G avec un pourcentage de 59,82%. Il est ainsi meilleur que plusieurs géants européens tels que l’Italie, la France, le Royaume-Uni et l’Allemagne.

Sur le plan africain, la 4G marocaine est juste deuxième derrière celle de l’Afrique du Sud et devant la 4G de la Tunisie qui sont d’ailleurs les trois uniques pays africains à figurer dans le rapport d’Open Signal.

 

 

 

 

Read More
Sep 30, 2016

Posted by | Commentaires fermés sur Acheter de l’immobilier neuf, les avantages et les inconvénients  

Acheter de l’immobilier neuf, les avantages et les inconvénients  

Acheter de l’immobilier neuf, les avantages et les inconvénients  

D’après Thierry Weinberg fondateur de Kleber Partners et expert en immobilier, le principal avantage qui passe un petit peu inaperçue sur l’achat sur plan et sur le neuf en général, c’est les normes très drastiques qui ont été imposées pour l’isolation et pour la performance énergétique des logements, notamment suite aux grenelles de l’environnement, qui avait imposé dans un premier temps les bâtiments basse consommation le fameux BBC et qui a été renforcé depuis janvier par la norme RT2012 qui est encore plus contraignante.

qu’est ce que la norme RT2012: bouton rt 2012

La norme RT2012 concerne les constructions neuves, les extensions de plus de 30 %, globalement les dépenses de chauffage par rapport à un bâtiment classique seront divisées de 1 à 4, on pourra dépenser dans ce type de logement 4 fois moins sur sa note de chauffage. C’est vraiment important dans un moment ou les dépenses de chauffage et le coût de l’énergie ne cesse d’augmenter.

 

Acheté sur plan, ça peut valoir le coup financièrement d’autant plus qu’on peut recevoir des aides de l’état. Tous les gouvernements successifs soutiennent le neuf car c’est tout simplement une industrie de main d’œuvre par excellence, qui génère des emplois.

acheter-sur-plan

Il y a des avantages qui sont réservés au neuf. Si on investit dans une résidence principale, il y a aujourd’hui le fameux PTZ+, le prêt à taux zéro qui est réservé aux logements neufs. Quand on dit prêts à taux zéro, c’est réellement un prêt à 0 %, même pas l’inflation, c’est quand même des enveloppes qui peuvent être importantes avec des conditions de ressource. Il ne faut déjà pas être propriétaire de sa résidence principale pour pouvoir y bénéficier. Pour les investisseurs, sur l’immobilier neuf, il y a la loi Duflot qui permet 18 % d’économie d’impôt sur neuf ans.

 

Read More
Mar 18, 2016

Posted by | 0 Comments

Le cardinal Barbarin se défend d’avoir protégé des prêtres, Affaires de pédophilie

Une assemblée des évêques de France sous haute tension, dans toutes les têtes les accusations content le Cardinal Barbarin. Sommé de s’expliquer l’archevêque de Lyon a tenu une conférence de presse en marge du rassemblement.

 

Le Cardinal Barbarin affirme n’avoir jamais couvert aucun acte de pédophilie et aux cours des 17 années où il a été évêques, il n’a eu connaissance que deux fois d’acte de pédophilie en 2006 et 2014. Le dimanche suivant le prêtre n’a pas eu le droit de célébrer la messe dans sa paroisse et n’avait plus le droit de faire la profession de foi, car pour lui, c’est inadmissible dans les deux cas les personnes concernées ont été jugé sévèrement sur leurs actes.

 

Le Premier ministre Manuel Valls a lui aussi lancé un appel, pour le premier ministre, c’est au cardinal Barbarin de prendre ses responsabilités et de parler et d’agir entre autres démissionné de ses fonctions.

 

Philippe Barbarin est accusé d’avoir couvert un prêtre qu’il savait soupçonner de pédophilie. Un nouveau témoignage l’accuse et les faits remontent aux années 90, dans le quotidien le Figaro, un haut fonctionnaire du ministère de l’Intérieur explique avoir été victime d’attouchement sexuel lorsqu’il était adolescent par un prêtre lyonnais.

 

En juin 2009, il rencontre le Cardinal Barbarin et il affirme que le cardinal Barbarin est au courant de l’affaire et que le prêtre en question ne conteste pas les faits et que le père Barbarin à demander Pardon au nom du prêtre pédophile et qu’il a allait intervenir, mais rien n’a été fait.

 

Des accusations alors qu’une autre plainte a déjà été déposée contre l’archevêque de Lyon, on lui reproche de ne pas avoir dénoncé les agressions sexuelles commises dans une autre affaire par le père Bernard Preynat dans les années 80. Des victimes ont écrit au Pape François pour lui demander des explications sur le rôle joué par les autorités religieuses de Lyon.

Read More
scriptsell.neteDataStyle - Best Wordpress Services